Prépa Orthophonie – Des concours, des concours ; un véritable tour de France !! – Témoignage N°11

Prépa Orthophonie – Des concours, des concours ; un véritable tour de France !! – Témoignage N°11

Témoignage N°11

L'année de prépa est une année compliquée et riche en émotions. Ce n'est pas un secret, il faut beaucoup travailler. Le système de cours de CPMP nous aide beaucoup. En effet, avec les multiples devoirs et cours donnés nous avons un important bagage pour étudier et nous améliorer. Cependant cela ne suffit pas. Le travail personnel est très important, il faut sans cesse s'entraîner, chercher, apprendre... Tous les concours sont différents et demandent des connaissances très variées dans de multiples domaines, c'est ce qui fait, en partie, la difficulté des concours. Un conseil : être très curieux sur tous les sujets qui nous entourent car ils peuvent toujours nous être utiles. Néanmoins il faut faire attention à ne pas s'oublier, prendre parfois des moments de pause, pour soi, laisser notre cerveau se reposer un peu. Le travail ne sera que meilleur après.

J'ai passé 10 concours au total. Le premier, celui de Caen, était le plus stressant : on arrive dans une immense salle avec des centaines et des centaines de personnes toutes venues pour avoir ces quelques places dans l'école. C'était très impressionnant. Pour autant le stress ne doit pas prendre le dessus et il faut rester concentré de la première à la dernière seconde. Ensuite les concours s'enchainent, les mois de février et mars sont les plus intenses, d'autant plus que la fatigue commence à se faire sentir.

Puis les résultats d'admissibilités commencent à tomber au fur et à mesure. Le plus difficile pour moi a été de ne pas me décourager et baisser les bras car j'enchainais les refus, le moral en prenait un coup... Toutefois la persévérance et le travail a fini par payer puisque le 26 avril j'ai vu que j'étais sur la liste des admissibles à Lille, la ville que je voulais le plus. Je me suis alors beaucoup entrainée pendant un mois grâce à des livres et aux cours que nous avions eu toute l'année, puis avec l'oral blanc que j'ai passé à la prépa. Le jour de l'oral arrivé, il faut absolument tout donner, être motivé et avoir le sourire. Le jury n'est pas méchant mais cherche parfois (ce fut mon cas) à déstabiliser en rebondissant à ce que vous leur dites, il ne faut pas perdre ses moyens et rebondir à votre tour. En sortant de mon entretien je n'étais pas très confiante et pourtant j'ai vu le 7 juin que j'étais admise, j'étais sur liste principale. Après cet intense tour de France j'ai décroché un concours. Il faut garder espoir.

Sixtine

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com